Plan de site
Album photos
img_4074
Calendrier
octobre 2020
L Ma Me J V S D
« sept    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

Origine de St Rémy au Bois.

Saint-Rémy-au-Bois

C’est à l’époque mérovingienne (Entre le Vème et le VIIIème siècles) que le village de Saint-Rémy-au-Bois sort des brumes de l‘Histoire, le nom du village consacrant le souvenir de la visite apostolique de Rémy, grand archevêque de Reims. L’installation d’une communauté religieuse qui valorisera la terre qui lui a été donnée en la défrichant entraînera l’ajout du suffixe « au bois ».

Le nom de la commune évolue au fil du temps : Sanctus Remigius (1095, 1143, 1250), Saint-Rémy-au-Bois (1350), Saint-Rémy-au-Boys (1476), Rémy (1638), Saint-Rémy (1650), le Bois Saint-Rémy (1687) l’Amie de la Vertu (en 1793 et 1794), Rémy-au-Bois ( avant 1801) et Saint-Rémy-au-Bois en 1814.

En 1095, le prieuré Notre Dame de Saint-Rémy-au-Bois est donné par Gervidis, épouse de Walleran 1er de Montreuil aux moines de l’abbaye de Marmoutiers , abbaye bénédictine située près de Tours. Mais à la mort de son épouse, Walleran conteste aux religieux de Marmoutiers la possession de la terre et du prieuré de Saint-Rémy-au-Bois.

Durant la guerre de Cent-Ans, tout comme les 140 villages du baillage de Hesdin, zone frontière entre le royaume de France et la principauté bourguignonne, Saint-Rémy-au-Bois fait face à plus de 8 attaques anglaises. Ces attaques régulières affaiblissent considérablement nos contrées. Nombre d’habitants s’enfuient, sont capturés ou tués. Ainsi, en 1459, il ne reste que 36 habitants à Saint-Rémy-au-Bois. La modicité des impôts qui y sont levés (seulement 4 livres) témoignent bien de l’indigence d’une population malmenée par la guerre. Lorsque la Flandre et l’Artois passent sous domination Hasbourgeoise en 1468, ce sont cette fois les Français qui ravageront le baillage d’Hesdin et le comté de Saint-Pol à cinq reprises jusque 1559.

Il faut attendre la signature du traité des Pyrénées (1659) et le rattachement de l’Artois à la couronne de France pour que Saint-Rémy-au-Bois entre dans une période de paix relative.

Comme la majeure partie des villages du baillage d’Hesdin, Saint-Rémy-au-Bois est épargnée par la Révolution Française. Toutefois, le décret de 1793 de la Convention Nationale portant sur la déchristianisation de la France impose le changement de nom de la commune qui prend alors le nom de « l’Amie de la Vertu ». Mais les habitants n’apprécient pas ce changement forcé de nom et la commune change pour Rémy-au-Bois. En 1814 Le roi Louis XVIII annule le changement de nom des 3000 communes rebaptisées par les révolutionnaires. Saint-Rémy-au-Bois ne changera plus de nom…

Population

1841 293 1876 244 1911 202 1962 167
1793 257 1846 293 1881 216 1921 207 1968 163
1800 236 1851 295 1886 196 1926 178 1975 122
1806 260 1856 252 1891 180 1931 188 1982 118
1821 285 1861 244 1896 171 1936 178 1990 100
1831 305 1866 239 1901 197 1946 167 1999 111
1836 286 1872 255 1906 214 1954 147 2006 121

Document Fourni par Mr Christophe Gilliot. historien et directeur du centre d’Azincourt.

Traduction
Météo local
Visiteurs en ligne